# Cibler Les Réseaux Sociaux En 2018

Pour les annonceurs, les réseaux sociaux numériques sont devenus un passage obligatoire dans leurs stratégies de communication.

Voyons quelles sont les cibles potentielles de chaque plateforme sociale à travers l’expertise d’agences média et de création.

Une cible diversifiée sur Facebook

« C’est le TF1 des réseaux sociaux » réplique Jean Chabbert, responsable média à l’agence « We are social ». Il ajoute « c’est celui qui offre la plus large palette de format et d’audience. Il permet de tout faire ». Pour Ismaël Semani, directeur social media d’iProspect France « Facebook représente 85% de mon business ». Gilles Marc décrit que Facebook « va pouvoir cibler les jeunes actifs de 25-34 ans qui consomment peu de télévision mais surconsomment les réseaux sociaux ». Le responsable des médias sociaux d’OMD France évoque la principale utilité du réseau social de Mark Zuckerberg : «il s’adresse à de vraies personnes connectées, pas à des cookies. La qualité de câblage permet aux annonceurs de lier leurs objectifs de communication aux objectifs marketing ».

En France, Facebook c’est * :

▪      27,4 millions de visiteurs uniques par mois sur desktop

▪      31,2 millions sur mobile

▪      20% de son audience est composée des 15-24 ans, 32 % des CSP+

▪      51% de femmes et 49% d’hommes

*Source: Médiamétrie & Facebook Data

Quoi de neuf avec Twitter?

Le petit oiseau est moins sollicité par les agences média qui dénoncent principalement son manque d’innovation par rapport à ses concurrents. Malgré cela il reste LA référence dans la façon d’interagir lors de grands événements (concerts, sport, cinéma …). Que ce soit sous format image (comme avec le tweet d’Oasis après le sacre des Bleus au Mondial de handball) ou sous format vidéo (utilisé notamment par Nissan lors de la finale de la Ligue des Champions) les annonceurs profitent de ces occasions en prônant un discours fédérateur ou décalé. C’est le cas de Winamax, célèbre site de paris sportifs, qui manie l’humour avec son compte WinamaxSport. Une stratégie payante puisqu’ils ont plus de 191.000 abonnés. Concernant les utilisateurs, ils ont essentiellement entre 25 et 49 ans dont une importante proportion de CSP+*.

*Source: Médiamétrie

Instagram, « le réseau de l’image »

Concrétement l’application, rachetée par Facebook en 2012, se positionne sur un contenu raffiné, beau et efficace. Alors que son grand frère détient un public large et se rapproche de la parité homme-femme, les utilisateurs d’Instagram sont beaucoup plus jeunes (40% de 16-24 ans et 25% de 25-34 ans) et également plus féminin (65%)*. Selon Julien Scaglione , responsable du social media manager de Buzzman, « c’est le réseau social de l’image. Il permet de monter de beaux programmes avec les influenceurs ». Des données à prendre en compte puisque on ne communique pas de la même manière sur ce réseau social que sur le premier cité. Une stratégie que les grandes marques maîtrisent. Elles sollicitent des références sur cette plateforme comme Caroline Receveur (2,4 millions d’abonnés) ou Corentin Huard (609 mille abonnés) pour afficher, voire porter leurs produits.

*Source : Stratégies

LinkedIn / Snapchat : le ying et le yang

L’un est utilisé dans un cadre professionnel, l’autre est populaire chez les adolescents et les jeunes adultes. Pierre-Jean Choquelle, directeur de la stratégie chez Brand Station, justifie le prix moins attractif de LinkedIn par rapport à ses concurrents: « il est pertinent si on vise une cible de cadres dirigeants, avec un discours RSE ou marque employeur ». Pour Ismaël Semani « avec l’arrivée de la vidéo et les options développées par Microsoft qui l’a racheté en 2016, LinkedIn va prendre de l’importance en 2018 » En France le réseau social compte plus de 10 millions d’utilisateurs dont 39% de CSP+*.

Snapchat est un réseau social utilisé massivement par les jeunes. Sur les 9 millions d’utilisateurs, 75% ont moins de 34 ans. Pour une partie des annonceurs, cette plateforme peut devenir un casse-tête. D’abord car le format est différent et qu’il n’y a qu’une infime part de la population qui l’utilise si on la compare avec Facebook. Pour l’instant ce sont principalement les magazines de mode qui profitent pleinement de Snapchat ainsi que des journaux comme Le Monde ou l’Equipe.

*Source: Médiamétrie

Les événements à ne pas rater en 2018 !

Cette année sera (une fois de plus) marquée par le sport. L’euro de Handball (hommes), les Jeux Olympiques d’hiver, le tournoi des Six Nations, Rolland-Garros, la Coupe du Monde de football … Autant d’opportunités pour les publicitaires de réaliser une bonne campagne de communication autour de ces évènements sur chacun des réseaux sociaux en adaptant leurs discours par rapport à l’audience de chacun d’entre eux.